Raphaël Taburrini

Un grand-père, un oncle et un ami proche de la famille (Raymond, pilier du club) photographes, j'ai grandi entre dias, photos, ... 
A 45 ans, le besoin de créer s'est fait ressentir. Je me suis tout naturellement tourné vers la photographie. 

Je travaille avec un Nikon D3400. Au fur et à mesure des mes apprentissages en autodidacte, j'ai fait l'acquisition de divers objectifs. 

Dans une vie à 200km/h, composer des photos me permet de faire de longues pauses et respirer.

Page 5 sur 9