Paul Christophe

En 1960, encore étudiant, j'ai acheté, d'occasion, mon premier 24x36, un Kodak Retina, et je me suis mis à faire des diapositives en couleur, quelle joie.

Depuis, j'ai toujours aimé photographier, surtout en voyage, avec pour ambition celle de restituer au mieux, en images, des émotions visuelles perçues.

J'ai beaucoup travaillé seul, à développer et imprimer en procédés argentiques puis numériques, créant à l'occasion des montages photos et vidéos. 

Ainsi, en 1973, c'était novateur à l'époque, mon épouse et moi avons réalisé un "diaporama" d'une heure : montage sonorisé de diapositives en fondu-enchaîné et multivison sur 3 écrans, intitulé "Images du Sahara". Il avait reçu les faveurs des tournées Art et Vie, d'IBM, du Club Med, ... et avait notamment ici, fait le tour des Centres culturels.

Si je me suis enfin inscrit dans un photoclub, c'est pour m'obliger, par la confrontation critique, à m'appliquer davantage à la prise de vue, et à mieux appréhender les raffinements du post-traitement numérique. 

Page 5 sur 11